UFC-Que Choisir Océan Indien

Banque/Assurance

Le service d’aide à la mobilité bancaire : ce qui change !

loi macron mobilite bancaire

Certaines dispositions de la loi MACRON entre en vigueur le 06 février 2017. Les démarches administratives ne seront plus un frein au changement de banque pour les particuliers : désormais les banques devront prendre en charge toutes les formalités pour la mobilité bancaire à la place du client. Il s’agit pour l’organisme bancaire de prévenir tous les organismes concernés par des prélèvements (factures d’électricité, de gaz, de téléphonie etc…) ou des virements informatiques (salaire, retraite etc…).

Aujourd’hui plus d’un français sur quatre envisagerait de changer de banque dans les 6 mois à venir (27%) et plus d’un français sur trois dans les catégories hauts revenus (36%). Le niveau de confiance des français dans leur banque n’est que de 60% en 2016, pour les banques classiques, contre 65% pour les mutualistes et 79% pour les banques en ligne. Ce dispositif va encourager la concurrence et rendre plus le attractif domaine bancaire.

L’établissement d’arrivée s’occupera de tout après avoir fait signé un « mandat de mobilité bancaire » pour effectuer en son nom les formalités liées au changement de compte. Le client devra fait état de tous les mandats de prélèvements valides et de virements récurrents réalisés au cours des treize derniers mois… La nouvelle banque communique ensuite vos nouvelles coordonnées aux émetteurs de virements et prélèvements. Ils ont 10 jours ouvrés pour faire le changement. Elle pourra également être mandatée afin de clôturer elle-même votre ancien compte. L’ancienne banque vous communiquera gratuitement toutes les opérations qui auront lieu sur le compte clos.

Éléments d’information non exhaustifs qui ne sauraient se substituer à la réglementation existante.