UFC-Que Choisir Océan Indien

Santé

La maladive cupidité de certaines complémentaires santé

 

Trop c’est trop ! Malgré les économies réalisées en raison de la crise et des reports de soins qu’elle a occasionnés, qui n’ont été que partiellement compensées par une taxe temporaire, et loin des promesses de gel des cotisations, les complémentaires santé ont encore augmenté leurs tarifs en 2021… et pas qu’un peu. Notre étude des contrats de 123 organismes dénonce ainsi l’inflation médiane de pas moins de 4,3 % subie par les assurés. Si les dépenses de santé augmentent année après année, et même si ces chiffres incluent l’inflation liée à l’âge, les hausses infligées par certains organismes complémentaires (jusqu’à 8,5 % !) ne sont pas acceptables.

Même catégorie